AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RENDEZ VOUS SUR
 X-MEN FIRST CLASS RPG

Partagez | 
 

 Besoin d'espace ~~pv~~

Aller en bas 
AuteurMessage
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Besoin d'espace ~~pv~~   Lun 22 Juin - 16:48

Sans qu’elle ne sache pourquoi la jeune femme avait l’impression d’étouffer, cela avait commencer pendant un cours qu’elle n’avait pas vraiment envie de suivre, elle connaissait ces crises et savait qu’elle devait s’en aller le plus vite possible sinon elle tombait dans les pommes, mais comme toujours elle ne voulait pas faire mauvaise impression, alors elle préféra rester bien sage a se concentré sur ce que disait le professeur… En plus elle connaissait déjà ce qu’il disait, il parlait un peu comme un des jeune du temple, comme le petit Lin, celui qui savait tout sur tout, penser a lui, alourdissait son humeur, c’est un des enfants qu’elle n’avait pas put sauver, un des être qu’elle avait laisser mourir parce qu’elle n’était pas assez forte…

Heureusement pour elle le cours finissait, d’un bond elle fut debout, plus rapide que pouvait le laisser sous-entendre son handicape elle sortit, montant dans sa chambre, celle qu’elle partageait avec son amie.. Sans prendre le soin de ranger ces affaires, elle enleva ce qu’elle portait pour passer une tenue plus légère, un top noir, et un short tout aussi noir, assez court, qui laissait ces jambes nue…
Doucement ouvrire la fenêtre, c’est assez amusant de voir les branches des arbres les plus proches grandir pour venir effleurer la main que la jeune femme avait tendu, sans aucune hésitation celle ci enjamba l’appuie de fenêtre pour se retrouver dans l’arbre… en quelque bond elle se retrouva a terre, pied nu comme toujours…

Un instant on vit la tête du berger allemand apparaître à la fenêtre avant qu’il ne disparaisse, lui il n’allait pas sauter… Non mais il ne faut pas être fou non plus..
La jeune asiatique souris, elle sentait enfin la terre sous ces pieds, sans même attendre l’arrivée de Kenage, elle s’avança vers la forets, tous son corps semblait vibrer de plaire a chaque pas qu’elle faisait, peu de mon pouvait entendre cet appel obsédant qui résonnait dans son esprit… Il faut qu’elle retrouve la forets, il faut qu’elle se fonde en elle, elle lui manque trop…
La distance a parcourir est assez vite avalée, par le pas presser de la jeune femme, doucement poser un pieds dans la forets, enfin elle se sent vraiment chez elle, c’est si agréable comme sensation qu’elle éclate de rire…

Doucement poser un main sur un arbre, avant de se laisser engloutir par celui la, ça fait quelque temps que la jeune femme ne dort plus dans les arbres, parce que c’est trop dangereux elle risque de ne jamais se réveiller, elle a apprit depuis longtemps a écouter ce qu’il disait, a circuler d’arbre en arbre méritant son surnom…
D’ailleurs cette fois si elle sortit d’un arbre bien plus loin que par ou elle était entrée, elle ne pouvait pas faire cela en dehors de lieu protéger, parce que chaque passage dans un arbre changeait un peu son corps… Sa peau prenait une texture étrange, comme si elle devenait écorce et doucement ces cheveux virait au vert… Comme maintenant… Mais qu’elle importance elle ne sentait personne dans la forêt.. Elle sentait bien la présence de quelques animaux… Et un autre mais encore trop lointaine que pour lui faire peur…

Tranquillement la jeune femme posa un pied dans la clairière, assez éloignée de l’institut pour qu’elle soit tranquille… Pour quelqu’un qui suivrait les odeurs comme Kenage, la jeune asiatique est assez difficile a trouver, parce que son odeur disparaissait soudainement, pour reaparaitre légèrement changée, pour quelqu’un de soupçonneux, cela peut paraître suspect…

Sous les pieds nu de la jeune femme on pouvait voir apparaître des plantes, des fleurs odorantes, des plus plaisante pour le nez de la jeune femme… Un petit rire lui échappa, elle savait que les enfant du temple aimait quand elle faisait cela… Il aimait aussi quand elle dansait, et pour l’instant c’est le seul moyen qu’elle connaissait pour exprimer sa peine, pour ne sombre complètement…

Délicatement la jeune femme se mit a danser, seule au milieu de la clairière, un danse un peu triste, surtout pleine d’un rage, d’un envie de vengeance qu’elle ne peut qu’exprimer que comme cela, une danse qui mêle la simple danse, au mouvement d’art martiaux qu’elle connaissait, mais qui mettait aussi en jeu son don.. Maître Chen lui avait toujours dit que c’était un excellent exercice que de manipuler ces plantes alors qu’elle dansait, et elle adorait cela… Sous ces pieds autour d’elle, la clairière s’emplissait de fleur, de lianes qui venait s’enrouler autour de la jeune femme, lui donnant encore une fois l’apparence d’un nymphe ou d’un dryades… Pour l’instant rire n’avait plus d’importance que le plaisir, et l’expression… Quand on ne peut exprimer ces sentiments il faut les danser…

Rien ne pouvait vraiment trouble la jeune femme en cet instant, même si quelqu’un apparaissait à l’instant elle ne le verrait pas… ennuyeux n’est pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolverine Logan

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 14/06/2009
Age du personnage : 182
Lieu de résidence : Un peu partout... Cela dépend de mon envie...
Emploi : Professeur à temps partiel.

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Mar 23 Juin - 14:14

J'étais allongé sur mon lit, rêvassant de choses et d'autres, heureux d'être seul. Les cours que j'avais donné était ennuyeux, les élèves étaient perturbant, bruyant. Ils prétendaient être fort et savoir utiliser leur pouvoir alors que dans la salle d'entraînement, ils n'arrivaient même pas à se défendre... C'était pathétique, je ne supportais pas les gamins prétentieux alors qu'ils n'avaient aucune raison de l'être... Je regardais autour de moi et détaillais la pièce, vu que je m'ennuyais à en mourir. La chambre était assez grande. Le mur était munis d'une tapisserie brune, sur lequel était accroché quelques cadres en bois, vide... Un bureau avait été installé à coté de la porte, pour que je puisse poser mes affaires quand je le voulais, et que je puisse également les reprendre si l'envie me prenait de faire une petite excursion en solitaire. À sa gauche, une armoire avec deux ou trois draps à l'étagère du dessus était entrouverte, j'avais oublié de la refermer. Tant pis, de toute façon, il n'y avais rien qui m'appartenais dedans.

Vu que je m'ennuyais, je décidais de me lever de mon lit. Prenant mon blouson et veillant bien à avoir mes cigares dans ma poche, je sortis de la salle pour me diriger vers les couloirs menant à l'extérieur. Je veillais à ne pas faire de bruit, ne voulant pas rencontrer des élèves en chemin. J'entendais que des cours avaient lieu dans certaines salles, je riais silencieusement en entendant Scott disputer des enfants turbulents de sa classe, il avait bien du mal à se faire prendre au sérieux, ce qui était naturel vu son caractère et sa façon de parler aux gens. Un monsieur "je sais tout" ne se faisait jamais prendre au sérieux en fait. Je continuais à me moquer de cet idiot alors que j'avançais à grand pas vers la sortie. Il faisait beau, le ciel était orné de quelques petits nuages blancs et les rayons du soleil me réchauffaient le visage. Je fermais les yeux et inspirais pour goûter à toutes les saveurs que la nature me procurait bien gentiment.

Je marchais tranquillement vers l'immense étendue de verdure, la forêt. Un lieu qui était l'ami de tous ceux qui rêvaient d'un peu de tranquillité en solitaire ou à deux. Je pénétrais dans l'endroit naturel, sentant toutes sortes de fruits, perchés sur des arbres. Je me saisis d'une pomme rouge et croquais dedans à pleine dent. Un goût sucré envahit ma bouche, je regardais le fruit avec un sourire. Cette pomme avait une merveilleuse saveur, donc je n'hésitais pas à la déguster tout en continuant ma promenade au grand air. Mes yeux étaient fermés, j'avançais dans l'herbe, sentant que je me levais dans un monde différent de celui où je vivais. Un monde sur lequel je n'avais pas besoin d'être sur mes gardes. Un monde où j'étais heureux tout simplement. Mais il n'était qu'artificiel, il ne durerait que quand je resterais dans cette forêt. Quand je partirai loin d'ici, il disparaitra. Et toute la froideur et la tristesse qui habitait mon coeur reviendrait me briser à nouveau. Alors, je voulais en profiter, même si cela ne durait qu'un cours instant, je pourrais au moins avoir un moment dans ma vie où tout ne serai que couleur et joie. Même si j'étais tout seul, je sentais quelque chose réchauffer mon coeur meurtri.

Soudain, une odeur particulière, un mélange de lilas, de rose et de fraise, me prit d'assaut. J'entendais un chant également, le chant d'une déesse qui contrôlait le paradis dans lequel je flottais. J'ouvris mes paupières, pour voir l'auteur de ce bien être. Et je fus époustouflé de voir que c'était une élève de l'Institut. Elle dansait, virevoltais, créant à son passage un jardin de fleur. Ses bras fins s'agitait élégamment tandis qu'elle tournait sur elle même, le sourire sur ses fines lèvres. Ses yeux fermés et sa posture montrait qu'elle était en paix, comme moi. Et sa joie était contagieuse, on pouvait la ressentir au bout de la forêt. Même des oiseaux tournoyaient au dessus de sa tête suivant le mouvement de son corps. Une douce musique sortait de ses cavités vocales, tandis qu'elle valsait encore et encre sur elle même. Le soleil rayonnant sur ses cheveux lisses et noires amplifiait l'impression d'être dans un monde fantastique où seul le bonheur avait le droit d'être. Je ne voulais pas gâcher son état de paix, mais celle-ci était si magnifique que je ne parvenais pas à détacher mes yeux de sa danse. À quelques mètre de la jeune demoiselle, il y avait une rivière qui fleurissait de plus en plus. Je souriais et m'apprêtais à partir, mais elle ouvrit ses yeux et me regarda. Je me décidais dire quelque chose pour lui expliquer ma présence ici.


"Je suis désolé de t'avoir embêtée. J'avais envie d'un peu de calme et je me baladais dans le coin. Tu es très douée en danse. Bon, j'y vais..."

Superbe discours Logan... Il n'y avait pas plus convaincant. Je la regardais un dernier instant et m'apprêtais à la laisser seule dans son monde féerique alors que moi, je sentais que le monde noir et blanc reviendrait me hanter une fois loin d'elle.


Dernière édition par Wolverine Logan le Lun 20 Juil - 15:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolverine-100-per-100.skyrock.com/
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Sam 27 Juin - 7:55

IL y a des êtres qui se déplace dans la forets comme si il en fait partir, elle ne pouvait pas les voir, enfin pas le sentir parce qu’il se mêlait a la nature et de toute façon quand elle dansait le monde autour d’elle disparaissait pour ne devenir que naturel, elle était la plante qu’elle faisait pousser, elle chantait l’envie de vivre, la joie de pouvoir grandir au soleil, le plaisir de s’étendre…Une danse qui de douloureuse était passé a une hymne a la vie, jamais elle n’avait vraiment prit de cours de danse, en fait elle n’en avait pas besoin, parce qu’elle ne dansait pas pour les homme, enfin pas pour tous, juste pour ceux qui pourrais l’entendre… La comprendre, seul ceux qui pouvait comprendre ce qu’elle dansait pouvait rester, seul ceux qui se laissaient porter par leur nature pouvait venir… Quand elle dansait elle se faisait porte paroles, cris de la nature qui pousse sous ces pas… Cris de la vie qui pulse autour d’elle, de la vie qui pulse en elle…

De tout temps la jeune femme ignorais que quand elle dansait comme cela, elle chantait aussi, en fait elle ne le savait pas comme pour la danse cela lui venait naturellement, c’était la suite logique de son hommage a ce qu’elle dansait… D’après maître Chen c’était juste un genre de rite qu’elle avait apprit, et qu’elle reproduisait, mais ou elle l’avait apprit elle ne pouvait le dire, il faut bien avouer que les premier année de sa vie son assez sombre, dans un brouillard des plus désagréable…

Elle avait prit conscience d’un souffle d’une odeur, elle ne sait pas trop mais quelque chose qu’elle ne connaissait pas, pourtant elle ne se sentait pas en danger, elle pouvait facilement suivre ici, doucement la jeune asiatique ouvrit ces yeux, des yeux qui ne serve pas a grand chose, mais qui semble pouvoir tout lire, elle sait que son regard est troublant…Mais elle ne le fait pas exprès.

Si l’homme n’avait pas parler, la jeune femme n’aurais pas eu conscience , pas vraiment en tous cas de sa présence… Mais a peine sa voix s’était t’elle élevée, que la jeune aveugle, retomba sur terre, secouant la tête pour vraiment revenir au moment présent ho et puis non elle n’a pas envie, c’est si agréable d’être comme cela en rapport avec la nature… Sans qu’elle ne sache pourquoi elle n’avait plus envie de rester toute seule…


« Vous ne m’avez pas dérangé… »

La voix de la jeune femme était mélodieuse avec un fort accent japonais.. Elle entendais la forêt bruissez et Kenage approcher, d’un pas souple elle s’approcha de l’homme,venant lui prendre la main en tâtonnant comme toujours…

« Vous avez aimez ma danse ? Si vous l’avez aimé c’est que vous aimer la nature, tout le monde ne la comprend pas… Vous pouvez un peu rester… »


La jeune femme sourit un peu plus fort, entraînant l’homme au milieu de la clairière au milieu des plantes qu’elle avait fait pousser, ces yeux sombre était parcouru de vert, signe qu’elle était toujours en osmose avec la nature alentour… Avec un petit rire elle fit pousser quelque fraisier, avant de se baisser pour en cueillir quelque une et les porter à sa bouche.. Avant de lever un regard innocent vers le professeur…

« Vous en voulez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolverine Logan

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 14/06/2009
Age du personnage : 182
Lieu de résidence : Un peu partout... Cela dépend de mon envie...
Emploi : Professeur à temps partiel.

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Jeu 16 Juil - 19:36

Je la regardais s'approcher de moi avec une élégance sans pareille. Ses cheveux virevoltaient à cause du vent. Son regard vide m'observait, ses yeux étaient un peu vagues, je devinai que cette élève était aveugle. Elle me tâtonna pour pouvoir attraper ma main, tout en me disant que si j'aimais cette danse, c'est que j'aimais la nature. Certes -, je m'intéressait un peu à elle et je faisais attention à ne pas trop pollué. Mais je n'étais pas un de ces économes qui achètent des maisons écologiques et ect ect... Je la suivais, silencieux, restant sage, l'écoutant. Au moins, je ne l'avais pas dérangée. Cela me rassura quelque peu, car je savais ce que c'était de se faire déranger tout le temps. La jeune fille fit pousser un fraisier et pris une fraise. Elle me regarda d'un air totalement inoffensif, et m'en proposa une.

"Garde tes fraises, petite... C'est gentil de m'en proposer, mais je n'ai pas faim."

Je m'asseyais sur l'étendue verte, et demandais à la demoiselle si elle voulait bien me rejoindre. Celle-ci obtempéra et nous gardâmes le silence. Je levais la tête, et regardais le ciel, je me sentais à nouveau pleins de joie et de bonheur emplir mon coeur, chose que je n'avais pas eu depuis longtemps. En effet, depuis que j'avais su d'où venait mon squelette en adamanthium, que j'avais su que ma vie me résumait à une simple expérience... Ma vie s'était encore plus effondrée que jadis. Avant, j'avais un but, ce qui me permettais de vivre au jour e jour en me concentrant sur celui-ci... Mais maintenant qu'il n'était plus au rendez-vous, à quoi pouvais-je m'accrocher ? J'avais remué cette question dans tous les sens, mais rien ne m'étais venu en tête à part convoiter Jean. Mais celle-ci avait déjà quelqu'un, ce Scott insupportable, qui n'avait rien d'intéressant, vu qu'il était ennuyeux à mourir... Enfin, si c'était ce crétin qu'elle avait choisi, c'est qu'il y avait une raison.
Je soupirai longuement avant de regarder la jeune demoiselle asiatique et lui demandais gentiment.


"Ton pouvoir consiste seulement à créer des plantes ou tu arrives à faire d'autres choses ?"

Oui, j'étais curieux. Tout en elle me donnais envie de la découvrir, ce que je ne lui montrais pas d'ailleurs, en abordant un sourire et une voix sereine. Je la regardais, attendant une réponse et espérait quel puisse me donner encore plus envie de découvrir le moindre de ces secrets.
C'était étonnant, jamais je n'avais eu autant envie de découvrir tout à propos d'une personne, mais cette demoiselle m'intriguait. Plus que d'autres personnes, ça, c'était clair. Enfin, peut être ne voudrait-elle pas me répondre. Ce que je comprendrai facilement.

On ne dévoile pas ses secrets à n'importe qui.


Dernière édition par Wolverine Logan le Lun 20 Juil - 15:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolverine-100-per-100.skyrock.com/
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Ven 17 Juil - 12:31

Cela faisait longtemps que la jeune femme ne s’était plus sentie aussi bien, ni qu’elle avait fusionner comme cela avec la nature, elle se sentait de nouveau pleine d’une force qu’elle adorait, d’une chaleur qu’elle ne demandait qu’a partager… Depuis sa deuxième naissance, les plantes était sa vie, sans elle rien ne pourrait se passer, l’impression de faire partie d’un tout, de ne jamais être totalement seule, était quelque chose de magnifique, bien qu’elle comprenne que les gens ne comprenne pas vraiment ce qu’elle voulait dire, mais elle s’en fichait c’était sa vie et pas celle des autres.
Bah il ne fallait pas avoir faim pour manger cela, mais bon c’était comme cela, souriante, la jeune femme laissa l’homme a son silence, parce qu’elle savait que des fois une seule présence suffisait a calmer les autres… Et elle le savait sa présence était apaisante, Chen-sama disait que c’était parce qu’elle était comme une forets, douce et chaleureuse, et pourtant dangereuse, même si elle ne le montrait pas, un jardin paisible auquel il fait bon venir se ressourcer… Au début cela l’avait troublée, mais a présent… Cela lui plaisait bien…

Se laissant tomber souplement a coté de l’homme, la jeune femme s’amusa a faire changer de couleur les fleurs, a les changer rapidement, cherchant l’odeur qui lui plaisait le mieux… Elle sentait que l’homme était un peu perdus, elle le sentait toujours, c’était comme une aura qui flottait autour d’eux, une douleur qu’il portait sur leur épaules et qui donnait une sensation étrange a la jeune femme, mais elle comme toujours attendais, il parlerais si il le voulait, elle n’était personne pour le pousser a parler… Mais elle sentait aussi qu’il s’apaisait, et cela lui faisait dire qu’elle avait une autre possibilité d’utiliser son don.. Ha un soupire, il va sûrement parler… Et en effet, le sourire de la jeune asiatique s’agrandit un peu plus.


« Hooo non je ne fait pas que cela… C’est un peu difficile a expliquer… Par exemple je peu me glisser dans un arbre pour ressortir un peu plus loin… Je peu leur parler, les arbre on beaucoup a dire sur l’histoire des un et des autres, il voyaient beaucoup même si personne ne les entends parler… Pour moi le moindre bruissement de feuilles est un chanson. Et puis les poison naturel n’ont aucun pouvoir sur moi»

La curiosité est une bonne chose quand elle n’est pas méchante et elle ne sentait rien de méchant venir de l’homme, il s’intéressait a elle, véritablement, sans aucune envie de faire mal, et cela lui plaisait bien alors elle parlait, tout simplement, ces yeux sombre, encore auréolé de vert… Parce qu’elle communiait encore avec la nature…


« Je peux aussi transmettre un peu d’énergie au gens, celle des plantes, d’après Chen-Sama, cette énergie permet au autre de se sentir mieux, d’être apaiser, comme une vague de chaleur qui les submerge. Pourtant souvent les gens ne veule pas que je les touche, quand il sent la chaleur il prenne peur… Je me demande pourquoi, je ne fait pas peur pourtant. »

Au non de Chen les plantes avait vibrer doucement, comme s’il était douloureux de parler de lui, un frisson de douleur qui faisait écho a celle que la jeune femme sentait dans son corps, maître Chen avait été son second père, son mentor et sans lui elle se sentait si seule, qu’elle en avait envie de pleure, mais elle se retenait, le temps des larmes était terminer, même si jamais elle n’avait put pleure…

« Mais il n’a pas que des avantages, je ne peux pas rester trop longtemps en ville, la pollution me tuerais. Je ne supporta pas non plus les endroit clos. En ville j’ai du mal a trouvé mon chemin. Et vous, vous êtes aussi comme moi n’est pas… Vous n’avez pas eu peur de ce que vous avez vus… Vous avez des don aussi ? »

Oui la jeune femme parlait beaucoup, mais bon elle avait toujours été bavarde surtout quand elle sentait qu’on l’écoutait avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolverine Logan

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 14/06/2009
Age du personnage : 182
Lieu de résidence : Un peu partout... Cela dépend de mon envie...
Emploi : Professeur à temps partiel.

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Sam 18 Juil - 12:49

Je me détendais encore en me couchant sur la mousse verte, fermant les yeux, écoutant cette jeune fille m'expliquer le but de son pouvoir et comment il fonctionnait. Je souris, j'appréciais la beauté de son pouvoir,

''Tu as un don formidable, petite. Au fait, quel est ton nom ? ''

J'ouvrais mes paupière quand je sentis plusieurs odeurs défiler dans l'air. Les fleurs qui étaient disposées juste entre nos deux corps changeaient de couleur et de forme, passant de tulipe à rose, de rose à violette, ect, ect... Je ne comprenais pas comment les humains ne pouvaient-il pas aimer cette fille, et son don qui pouvait émerveiller beaucoup de gens. Si elle avait pu créer un paradis sur terre, elle l'aurai fait avec autant d'application que quand elle dansait tout à l'heure. J'imaginais déjà un enclôt recouvert de fleurs blanches et de feuilles, avec derrière un jardin magnifique composé de toutes les belles plantes que nous offraient la nature. je soupirai doucement d'aise et me demandais si elle pouvait avoir l'occasion de m'offrir un tel spectacle, ce qui me permettrais un peu d'oublier ma vie en noir et blanc.
J'avais besoin de cela et pourtant, je ne dis pas un mot. Je n'allais aps lui demander ça alors que je savais pertinemment que cela lui prendrait beaucoup d'énergie et peut être de temps. Di je me retrouvais devant le paradis naturel avec cette japonaise épuisée à mes pieds, je ne m'y plairais pas beaucoup. J'avais envie qu'elle le crée ce jardin mais je ne pouvais me résoudre à la faire souffrir en l'épuisant. Qu'importe si je souffrais, à force, cela devenait une routine.
Son pouvoir pouvait aussi ''guérir les gens de leur fatigue, et comme elle était généreuse, j'étais certain qu'elle n'hésiterai pas une seconde à aider une personne en difficulté.
Quand elle parla du rejet que les gens lui offraient, une colère s'empara de moi, et je tentais de la maîtriser.


"Ils sont idiots, les êtres humains, ils ont peur d'une mutante inoffensive qui ne pourrait qu'aider les autres. Ils devraient plutôt avoir peur de ceux de la confrérie au lieu de te rejeter toi ! Ces gens n'ont aucune cervelle !"

Je remarquais ensuite qu'elle était chamboulée, comme si elle avait perdu un être cher dan sa vie et qu'elle le regrettais amèrement. Ce qui était normal.

"Hey ! Sa va ?''

Je pouvais, de temps en temps, m'inquiéter des autres ; c'était vrai. Surtout pour des gens fragiles et aimables, comme cette fille ou comme Malicia.
Au moment où elle me dit que la pollution pouvait la tuer, la haine que je portais pour les humains s'amplifiait. L'avantage c'est qu'elle pouvait rester dans la nature pour vivre tranquillement dans son monde "magique".
C'est alors qu'elle me posa la question qui ne fallait pas me poser.


''Écoute, toi, tu as un pouvoir inoffensif et beau. Moi, j'excelle dans mon domaine, le combat. Je peux me régénérer. Mais j'ai également des griffes monstrueuses aux mains. Mes griffes sont dans un matériaux qui s'appelle adamanthium. Tu sais ce que c'est ? ''

Je les sorti, provoquant une petite douleur quand elles transpercèrent ma chair.
Je les regardais avec hargne et essayer d'éviter de m'énerver une fois de plus, je te tentais de lui offrir un rictus des plus convainquant même si mon regard avait une lueur de tristesse -enfin, je crois-.


''L'adamanthium est un alliage de métal indestructible. On me la greffé sur tout le corps. En bref, j'ai servi d'expérience à un enfoiré que j'ai éliminé il y a quelques mois. -je soupirai une nouvelle fois- Tu vois, ceux qui te rejettent et qui te mettent à part, et bien ils me traitent tous d'animal enragé sous prétexte que j'ai des griffes capables de tuer n'importe qui.''

Je fermais les yeux et marmonnais

''M'enfin, peut être que c'est vrai, vu qu'on m'a effacé la mémoire et que j'ai les même instincts que les animaux, ainsi que les sens d'ailleurs.''


Dernière édition par Wolverine Logan le Lun 20 Juil - 15:54, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolverine-100-per-100.skyrock.com/
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Dim 19 Juil - 12:15

Un don formidable, jamais la jeune asiatique n’y avait penser comme cela… Elle le vivait tout simplement, elle le ressentait dans le moindre de ces pores, elle était son don, autant que la nature était-elle.

« Sayo Masshiro. Sayo signifie née la nuit et Masshiro blancheur immaculée. »

Un paradis sur terre, souvent elle s’était dite qu’elle pourrait construire un jardin, pour que les gens puisse venir le voir, un jardin magnifique, ou ceux qui y passeront se sentiraient a l’aise, apaiser… Mais elle sait aussi que cela lui enlèverais le plaisir de parler avec les gens… Pour réaliser cela il faudrait qu’elle reste toujours aux aguets, qu’elle continue sans cesse de s’en occuper, elle fusionnerais complètement aux plante, incapable de s’éloigner de son jardin… Comme une dryades coincée sur un arbre, un paradis pour les autres… Une prison pour elle.. Non vraiment elle ne pourra jamais faire cela, au plutôt pas encore, quand elle sentira son temps terminé,elle fera pousser quelque chose d’exceptionnel…

L’odeur de la colère. Non les humains ne sont pas idiots, il on peur c’est tout… Doucement la jeune femme souris comme pour apaiser le jeune homme, elle n’en voulait jamais a personne…


« Je ne suis pas inoffensive… Je pourrais tuer si je le voulais. »

Oui elle pouvait le faire, il lui suffisait de créer une seule plante, un mélange de toutes les plantes empoisonnées qu’elle connaissait. Un filtre de mort des plus douloureux. Si cela allait, bien sur que cela allait. Un sourire encore, un sourire lumineux, elle n’aimait pas penser à ceux qui étaient mort. Doucement elle hocha la tête, parce qu’elle ne pouvait pas faire autre chose. La jeune femme n’avait pas l’habitude de parler de ces sentiments, parce qu’il fallait souvent les cacher chez elle.

Tiens il semblait plus qu’en colère… La jeune femme frissonna doucement parce qu’elle n’aime pas la colère, elle se contrôle presque toujours, simplement parce que se mettre en colère c’était perdre le contrôle de soit même… Se régénérer, elle aussi pouvait le faire, elle se demandait un peu qu’elle âge il avait. Adamantium, non elle ne savait pas ce que c’était… Etrange bruit qui la fit frissonner doucement, ça devait faire mal… Greffer sur le corps… Ca devait faire mal, tant de douleur pour cela… Pourquoi avait t’il fait cela, ne lui avait-on pas laissé le choix… Expériences, ses parents étaient morts pour ne pas qu’elle subisse des expériences…
Un animal enrager… Non elle ne le croyait pas, mais alors la pas du tout… Délicatement elle viens poser ces mains sur celle du jeune homme, ne se souciant pas de se couper ou non sur les griffes de l’homme.


« Est-ce mal d’avoir des instincts animaux… Je ne pense pas que tu sois un animal enragé ? Si tu l’étais jamais tu ne penserait à cela. Un animal enragé ne pense pas il détruit sans rien faire… J’ai vu… Des hommes transformés en animaux ,il tue sans réfléchir, ces griffe font juste partie de toi, elle sont le prolongement de toi, comme les griffes d’un chat… Oui d’un tigre, on les dit méchant, mais il ne font que se défendre… »

La jeune femme sourit doucement, plongeant ces étranges yeux verts dans le regard de l’homme, des yeux qui reflétait sa nature profonde. Poussant un soupire, mais pas de fatigue, comme juste pour laisser échapper quelque chose, elle se déplaça doucement, venant poser son front sur celui de l’homme…

« La colère c’est dangereux, laissez moi vous apaisez. »

Doucement le jeune homme put sentir un chaleur se propager doucement dans son corps partant des mains de la jeune femme et de son front, un chaleur apaisante, une force douceur et chaude a la fois, c’est difficile a expliquer, mais elle aime se don, bien qu’il soient délicat a manipuler… Et qui surtout lui laisse toujours un étrange goût.. Peu a peu la respiration de la jeune asiatique se calqua sur celle de l’homme, comme si leur souffle ne faisait plus qu’un, une sensation qu’elle aimait beaucoup…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolverine Logan

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 14/06/2009
Age du personnage : 182
Lieu de résidence : Un peu partout... Cela dépend de mon envie...
Emploi : Professeur à temps partiel.

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Lun 20 Juil - 17:06

Son nom et son prénom avaient une signification magnifique "né la nuit, blancheur immaculée", ça sonnait comme le nom d'un ange. Je souriais, qui ne pouvait pas l'apprécier, je me le demandais bien ! Les humains nous insultaient de monstres, alors qu'eux, ils avaient fait des choses plus horrible. J'avoue que tous les mutants ne sont pas inoffensifs, mais à cause de qui sont-ils devenus des personnes dangereuses ? Vous ne le savez pas ? Eh bien laissez moi vous éclaircir les idées. Ce sont les humains qui leur ont fait souffrir, ces jeunes autrefois innocents se faisaient rejeter de tous le monde, juste parce qu'ils étaient différents. Et après ils grandissent, et se forgent un bouclier pour se protéger d'autrui, deviennent violent, souhaitent se venger de ceux qui leur on fait mal.
Voilà comment cela fonctionne, et même certains êtres humains, sous prétexte qu'ils ont un handicap, sont pris comme des monstres à mettre à part. Et après, qui sont les fautifs dans tout cela ? Nous, peut être ?
Les humains avaient peur, certes mais ils étaient trop lâches pour avouer qu'ils étaient les principaux fautifs...

"Tu pourrais tuer certes, mais eux, ne se tuent-ils pas entre eux en faisant la guerre, ils n'ont pas peur de se faire tuer par quelqu'un qui est comme eux. En revanche, il suffit que la personne d'en face soit un mutant pour qu'ils hurlent de terreurs et se barrent. Ce ne sont que des froussard, des lâches. Ils n'ont même pas le courage d'accepter quelqu'un de différent d'eux."

Et puis, ce n'était pas comme si on étaient des aliens, m*rde. Je serrais à nouveau mes poings, toujours les griffes sorties, et je tremblais de fureur. Je refermais une fois de plus mes paupières, essayant de me calmer, ne voulant pas blesser la jeune élève. Elle m'était... Précieuse.
J'étais enfin calmé, je respirais plus calmement, mais ma colère pouvait ressortir à tout moment, elle était encore présente, je le sentais.
À ce moment, je sentis quelque chose, se poser sur les mes griffes puis toucher mon épiderme. J'ouvrais instantanément les yeux. La jeune asiatique avaient posé ses deux mains sur les miennes, j'eus un petit mouvement de recul, je ne souhaitais pas la blesser.

"Attends, je pourrais te faire mal !"

J'avais envie de rentrer mes griffes, mais si je le faisais, je risquais de la couper. Alors je ne fis rien, simplement, j'observais.
Elle commença à parler de sa voix douce, elle me disais que je n'étais pas un animal enragé. Cela me soulagea un peu, car j'aurais au moins quelqu'un que j'apprécie qui m'accepte. Tel que je suis.
Elle m'expliqua ce qu'un animal enragé représentait pour elle, pour tout résumer, c'était... Quelque chose qui faisaient mal rien que pour le plaisir.
Un fin rictus couvrit les lèvres de Sayo, et ses yeux d'un vert émeraude splendide se plongèrent dans les miens. Quand on plongeait dans son regard, c'était comme si on plongeait dans un océan de verdure, de fleur. Un petit bout de paradis, voilà ce qu'elle était pour moi. Une lumière qui affrontait l'obscurité dans laquelle j'étais plongé. Une lumière qui réchauffait mon coeur meurtrie.
Je sentis un déplacement infime, une voix susurra qu'elle allait m'apaiser, et le front de la demoiselle se posa contre le mien. Je sentais quelque chose, une chaleur, un don du ciel, quelque chose me détendre, ma colère, si forte tout à l'heure, était en train de se dissiper. Je sentais le goût sucré de l'haleine de l'asiatique se mélanger à mon souffle, et nous respirions à l'unisson...

*Sayo...* Je gémissais dans ma tête, ne pouvant prononcer un mot.

Pour la deuxième fois de ma vie, je ressentis une chaleur me dévorer de l'intérieur, mais pas la même chaleur que celle du pouvoir de Sayo, celle d'une envie de prendre la femme, la fille plutôt, dans mes bras et que ses lèvres si proches m'appartiennent. une seul fois, j'avais ressentis ce besoin que je n'avais pas assoupi, c'était avec Jean. Mais, à cet instant, j'avais presque oublié à quoi elle ressemblait. Et tout mon esprit se retournait vers les lèvres fines et somptueuses de la fille aux yeux bridés. Elle était si magnifique, avec ses cheveux poussés par le vent, son sourire, son regard. Comment ne pouvais-je pas l'avoir vue dans les couloirs ? Elle était si belle, si parfaite...
Mon souffle se fit plus rauque, il s'accéléra tandis que je m'apprêtais l'irréparable.
Je mettais à terme aux quelques centimètres qui séparaient nos visages, et ma bouche s'éprit de la sienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolverine-100-per-100.skyrock.com/
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Lun 20 Juil - 18:55

Les humains les mutants, c’est du pareil au même pour la jeune femme, ils ont tous les deux un cœur, la peur est quelque chose qu’elle déteste, parce qu’elle amené a la destruction.. Mais sur les cendres d’une vie, sur les cendres d’un monde, quelque chose de nouveau viens a naître.. Une forêt qui brûle redevient plus luxuriante par la suite…
Les humains avaient peur, certes mais ils étaient trop lâches pour avouer qu'ils étaient les principaux fautifs... Elle avait l’impression qu’il généralisait un peu, il y avait des humains bons, et d’autre mauvais, des jeunes gens de son age qui se battait parce qu’il croyait la cause juste, des autres qui se battaient par haine, la nature humaine et mutante d’ailleurs est bien trop complexe pour être comprise…


« Nous aussi nous avons peur de ce que nous ne connaissons pas. »

C’est vrai l’inconnus fait peur, un réflexe naturel contre l’inconscience, avancer droit devant soit peu faire peur… Mais il faut affronter sa peur, la jeune femme ne pense pas qu’il soient froussard ou lâche, il agisse juste d’instinct, mais elle ne saurais l’expliquer, elle ne veut plus éprouver la haine, ça fait trop mal, ça dévore le corps et empêche de voir la beauté du monde.

Au fond d’elle même la jeune femme savait que l’homme ne lui ferais pas de mal, d’ou savait t’elle cela, aucune idée, elle savait juste qu’elle lui faisait confiance, en fait c’était d’ailleurs étrange, si elle s’ouvrait facilement au monde, ici c’était différents, quelque chose qu’elle ne comprenait pas de trop, un sentiments qu’elle n’avait jamais vraiment ressentit, pas comme cela.

Elle avait sentit le mouvement de recul de l’homme, mais elle s’en fichait, elle savait que c’était par la peur de lui faire du mal… Ne plus penser a rien, juste a cette sensation de vertige qui la prend, cela fait bien longtemps qu’elle n’a plus était aussi proche de quelqu’un, même quand elle transmettait son énergie a ces amis elle n’était pas aussi proche… Elle avait juste envie de se rapprocher de l’homme, comme si elle ressentait pour lui une certaine attirance, cela ne la troublait pas vraiment, parce qu’elle avait l’habitude de vivre ces émotions jusqu’au bout…

C’est si agréable comme moment, c’est la premières fois qu’elle ressent cette chaleur elle aussi, comme si elle buvait quelque chose de chaud et de sucré… Tiens le souffle de l’homme a changer, ces lèvres sur les sienne… Vertige.. Frison… Envie…
C’est comme si quelque chose venait de s’allumer dans le corps de la jeune femme ces lèvres sur les sienne la troublait, mais elle ne garda pas longtemps sa bouche close, ces lèvres s’entrouvrirent rapidement, alors que sa langue cherchait sa jumelle…

Elle n’avait pas peur, presque pas d’hésitation en fait, juste une envie de découvrire plus, elle ne réfléchit pas en enroulant ces bras autour du coup de l’homme, et de s’approcher encore un peu plus de lui comme pour ne faire plus qu’un… Elle ne comprenait pas cette vague d’envie de chaleur qui lui ravageait le corps, le cœur, mais elle la vivait intensément. Un instant mêler ces doigts au cheveux de l’homme, avant de décoller ces lèvres de celle de Logan, pour reprendre un peu son souffle…


«Mou ichidou onegaishimasu » [encore une fois sil vous plait.]

Troublée la jeune femme avait reprit sa langue maternelle, du bout du doigt elle vins effleurer en douceur les lèvres de l’homme, une caresse douce son regard vert oscillant toujours troublée elle l’était, mais on ne pouvait lire que de la tendresse dans son regard et une envie de recommencer.. Ce qu’elle n’hésita pas a faire, doucement elle viens reposer ces lèvres sur celle de l’homme, les emprisonnant… Approfondissant encore le baiser, comme si elle ne pensait plus a rien, si elle pensait juste au plaisir qu’elle ressentait, a la chaleur si douce qu’elle ressentait, elle ne s’était plus sentit aussi bien depuis la mort de son père adoptif… Encore une fois décoller ces lèvres et souffler quelque mots.

« Arigato»

On pourrait se demander pourquoi elle disait merci, il est presque certain que même elle, ne savait pas pourquoi, juste qu’elle ne pouvait lutter contre la chaleur, son corps se cambra un peu plus se collant encore au torse de l’homme, elle sentait son cœur battre, sa chaleur se mêler a la sienne, cette sensation elle ne voulait pas qu’elle cesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolverine Logan

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 14/06/2009
Age du personnage : 182
Lieu de résidence : Un peu partout... Cela dépend de mon envie...
Emploi : Professeur à temps partiel.

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Dim 26 Juil - 15:58

Le monde autour de moi, le paysage, le son, la sombre vie que j'avais, disparaissait loin de moi, une bulle se formait entre elle et moi, un mode où il n'y avait que nous deux. Je n'avais jamais senti tant de sensation, ses lèvres si douce, si fines ; étaient magiques, quelle était cette créature venue du paradis qui me rapportait le bonheur dont j'avais tant besoin. Je brûlais intérieurement, quand je posais mes lèvres sur les siennes. Elle se blottit contre moi, entourant mon cou de ses bras fragiles, forçant sur la barrière de ma bouche pour caresser ma langue avec la sienne. Je sursautais doucement quand je sentis la danse folle que faisaient nos langues, elles tournoyaient, mélangeant sa saveur avec la mienne, le sucre d'un ange avec celui d'une bête, le Ying et le Yang amoureux. Cette fois-ci, l'air qui me semblait frais devint une fumée de lave, pris de court par mes instincts, je la mis contre un arbre sans me détacher de son corps et continuais mon plaisir de la découvrir, sous tous ses aspects. Je caressais tendrement ses cheveux voltigeant au moindre vent, me serrant un peu plus contre elle, je sentis que sa main se posait aussi sur ma tignasse. Je sentis que son visage s'écartait du mien, et j'observais son minois d'ange, je sus immédiatement que j'étais prêt à la protéger de tous, son sourire était bien là, ses yeux exprimant une joie inconditionnelle. Alors, elle parla en sa langue maternelle, je compris qu'elle en voulait encore, qu'elle ne désirait que ça a cet instant... Mais avant que e en puisse exaucer son souhait, elle reporta son visage sur le mien, cette fois-ci, ce fut moi qui entoura sa taille pour que la fusion de nos corps est lieu. Je ne savais plus qu'une chose, tout le reste était effacé de a mémoire, je savais que son nom, je ne l'oublierais jamais. Nous ne faisions qu'un, et cela me prouvait que rien ne pouvait nous séparer. Qu'aucun obstacle ne nous écarterait de la voix que nous avions choisi.
Elle se redétacha, je poussais une plainte, un gémissement mais j'entendis un mot important. Sayo me disait merci. je croyais avoir pourquoi elle me disais cela. Elle était heureuse d'être libérée d'un fardeau en me rencontrant. Je souris,

"Doitashimashite, Sayo Masshiro..."

Et oui, je savais parler japonais, je comprenais la langue, sans même savoir quand je l'avais apprise. Et je savais répondre à tous ce qu'elle disait. mais, je voulais quand même l'impressionner, je pouvais la comprendre, et ça c'était bien pour mon être. Aussitôt, elle se remit contre mon torse, m'offrant un baiser deux fois plus brutal que le dernier. Cette fois-ci, je ne me laissais pas faire. Je la posais sur l'étendue d'herbe, lui souriant et lui montrant bien que c'était moi celui qui prendrait dessus dans cette "confrontation" amoureuse. J'avais interrompu le baiser pour le reprendre mais cette fois-ci nous étions tous les deux allongés, moi sur elle. La lumière du soleil me permettait de voir toute l'anatomie du visage de la jeune élève. Elle était parfaite, un ange parfait qui m'appartenais désormais. Mes lèvres se détachèrent des siennes mais touchaient encore sa peau, elles parcoururent sa joue, son nez, j'embrassais ses paupières, puis descendait plus bas, au niveau de sa jugulaire. Je posais mes lèvres dessus et je soupirais. Je sentais son artère palpiter de manière accélérée quand j'avais touché son cou. Curieux, je posais mon oreille contre sa poitrine pour écouter la musique renversante de son coeur qui battait. Ce son m'était si reposant, si envoûtant que je ne pouvais m'empêcher de soupirer mais cette fois-ci d'aise. Son buste qui remontait et redescendait au fil de sa respiration et le rythme de son coeur me donnait envie de la mettre dans un état second, de la mettre elle aussi dans un monde plus merveilleux, fait que de lumière et de joie. Un de mes bras touchait la main de la jeune , remontais vers son épaule -elle frissonna- et se posait sur sa joue tandis que l'autre caressait sa taille. Je rabaissais ensuite le premier bras, qui était sur l'épaule, vers le bout de sa main et recommençait le mouvement. Je ne disais rien, je la regardais, simplement... Regarder son sourire, son plaisir, c'était au dessus de ce que j'avais espéré. Puis, une demi-heure plus tard, je m'assis contre un arbre, la jeune enfermée dans l'étau de mes bras, lui caressant les cheveux d'un geste bienveillant. Mon sourire demeurait là, aussi longtemps qu'il ne l'avait jamais été. Le soleil commençait à faire sa descente mais je m'en fichais,d'avoir froid, mon corps réchauffait la petite déesse qui était blottie contre moi. Le vent se faisait de moins en moins clément. J'ôtais mon manteau en cuir et l'enfilais à Sayo. Cela lui allait bien, même si je la préférais avant. Mais la protéger était un élément essentiel de ma vie maintenant.
Je baissais les yeux pour rencontrer deux jolies prunelles brunes me fixer, je les analysait sans m'en rendre compte. Un mélange d'extase et de désir satisfait émanait d'elle, mon coeur s'emballa, il battait tellement vite que j'avais la tête qui me tournait. Je la serrais plus étroitement sans pour autant me détacher de son regard d'enfant d'ange.
Alors, je compris une chose... Je m'étais épris d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolverine-100-per-100.skyrock.com/
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   Lun 27 Juil - 11:31

Ne plus penser a rien, juste profiter de l’instant, de la présence enivrante de l’homme, juste profiter de sa chaleur, de sa passion… Elle se fichait de tout a cet instant, comme toujours quand elle se laissait guider par ces instincts elle ne fait plus attention a ce que l’on pouvait dire. Les gens pourraient dire ce qu’il voulait, elle s’en fichait, seul comptait ce qu’elle pouvait ressentir, seul comptait ce qu’elle pouvait faire. Son corps elle avait l’impression qu’il brûlait, qu’il s’enflammait sous les lèvres de l’homme.. Jamais elle n’avait connu cela.. Enfin il faut bien le dire, elle n’avait pas souvent était aussi proche d’une autre personne.. Chez elle les gens restent toujours loin l’un de l’autre, simplement parce que les rapports n’était pas les même.

Chez elle on ne s’approchait pas.. On restait loin l’un de l’autre, parce que les sentiments était faiblesse, mais ce n’est pas vrai, les sentiments c’est la force de vivre. Sentir l’arbre tout contre son dos est très plaisant, parce qu’elle est proche de sa nature, de sa nature profonde… Elle se sentait parfaitement bien… Maitre Chen lui avait dit que quand elle trouverait la bonne personne elle le saurait au fond de son cœur, dans tout son corps elle saurait qu’elle avait trouver… C’est donc de cela qu’il voulait parler.. De cette sensation de plénitude qui voguait dans son corps.

Elle aimait sentir les bras puissants de l’homme entourer son corps, elle aimait cette sensation de protection qu’elle ressentait, cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait plus ressentie, plus depuis sa deuxième naissance. Tiens il parle japonais… Le cœur de la jeune femme fit encore un bon dans sa poitrine alors il avait comprit ce qu’elle lui disait, elle se sentait moins étrangère dans se monde, rien qu’avec ces quelque mots.. .Moins éloignée de ce qu’elle était…

Comment ne pas perdre la tête quand quelqu’un comme lui vous embrasse, elle ne cherchait même pas a rester, la jeune femme ne contrôlait plus vraiment ces don, d’ailleurs la plus par de fleur qu’elle avait créer, ce teintèrent du rouge de la passion de l’envie… Autour d’eux la végétation se faisait plus dense comme pour les cacher au yeux du monde… Pour que plus personne, mais vraiment personne ne le voient…

La présence de l’homme au-dessus d’elle, lui coupa un instant le souffle, avant qu’elle ne le retrouve bien plus rapide, bien plus rauque… Ces yeux aveugle brillant comme jamais.. C’est étrange elle prend une nouvelle conscience de son corps alors que l’homme explore sa peau de ces lèvres.. Etrange sensation, un soupire de plaisir s’échappe des lèvres de la jeune femme…
Les doigts de la jeune femme coure toujours sur les cheveux de l’homme, avant qu’ils ne vienne effleurer les joue de l’homme, comme pour garder en mémoire le moindre de ces trait, c’est sa seule manière de voir quelqu’un…

Son cœur battait bien trop vite, mais elle aimait cette chaleur qui montait en elle, elle aimait les caresse de l’homme, alors que les doigts , les mains de la jeune femme partir explorer le corps de l’homme, cherchant a dessiner le moindre de ces muscles, un corps sans blessure, c’est tellement étrange… Le sien est aussi sans blessure, la seul qu’elle ne peut guérire c’est ces yeux…
Savourer le bruit doux de sa respiration, c’est étrange mais a cet instant elle avait la même sensation de compréhension que quand elle fusionnait avec les plantes, comme si tout était parfait, que tout était a sa place…

La veste de cuir sur ces épaules, la fit sourire, elle avait la même odeur que celle de l’homme si plaisant, sur rassurante… encore un petit soupire de plaisir qui lui échappe, alors que comme un petit chat elle se blotti un peu plus contre lui, le froid, ne lui fait pas vraiment peur, il lui donne juste envie de dormir, tout comme la chaleur qui reste dans son corps, depuis la mort de ceux qu’elle considérait comme sa famille la jeune femme ne dormait plus que deux heure par nuit et son corps commençait a avoir du mal…

Doucement poser sa tête dan le cou de l’homme, ces yeux aveugle brillant de sentiment qu’elle ne pouvait exprimer… Tendrement poser ces lèvres sur le cou de l’homme, comme si elle avait eu besoin de le toucher…
Dans les sous bois on entendis le bruit d’un animal qui approche, un grand chien apparu, en voyants sa maîtresse dans les bras de l’homme, un grondement grandit sous sa gorge… Alors qu’il dévoila ces dents blanche… Grondement qui cessa quand la jeune femme tourna son regard vers lui et lui murmura doucement d’approcher…


« Voici Kenage… Mais.. Je ne sais toujours pas ton nom.. »

A cette pensée la jeune femme éclata d’un petit rire rauque, qui résonna un peu comme une cascade de joie, c’est vrai elle ne connaissait pas son nom, mais bon elle s’en fichait un peu, elle aimait sa présence, c’est tout ce qui compte.. Doucement tendre la main vers son chien, son berger allemand, et doucement lui caresser le museau, sans chercher a se détacher de l’homme.. Elle se sentait trop bien comme cela que pour bouger, et pour elle qu’il fasse jour ou nuit c’était pareil… Depuis longtemps elle ne voyait plus que la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin d'espace ~~pv~~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin d'espace ~~pv~~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'aide sur photoshop Cs3
» [Aide] Comment liberé de l'espace sur sa Ram ?
» J'ai besoin de toi, j'ai besoin de lui
» Besoin d'aide dans mes choix
» Wall-E et Eve Dans l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Rpg :: Extérieurs :: Forêt-
Sauter vers: