AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RENDEZ VOUS SUR
 X-MEN FIRST CLASS RPG

Partagez | 
 

 Réflexions...[pv Sayo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Emma Frost

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 15/06/2009
Age du personnage : 35
Lieu de résidence : Institut xavier, appartement new york
Emploi : psy'

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Réflexions...[pv Sayo]   Lun 15 Juin - 21:47

Hope ...
In the Hell ?




En cette fin d'après midi, Emma déambulait dans le jardin de l'Institut. Fin de semaine éprouvante... à croire que les gens en cette saison déprimaient les uns après les autres. Rendez-vous décalés, annulés ou bien pris sur le pieds...et un suicide. Certes ça c'etait moins marrant ...
Se mordant la lèvre inférieure, la jeune blonde pensait en soupirant au sourire crispée de la jeune fille qui avait lâché prise deux jours avant. Elle le vivait comme un échec et rien ni ferait, même la raison et l'argument du professionnalisme.
Emma n'en laissait rien paraître mais à chaque rechute ou "fin" de ses patients, elle était bouleversée. Qui aurait cru que cette plantureuse créature ressasserait sans cesse les séances tout en cherchant en vain, l'indice qui lui aurait permis de savoir à quel moment la balance avait basculé du côté du désespoir le plus profond.
Un remords l'assaillit : Et si la dernière fois, si elle avait utiliser son don, aurait-été elle en mesure d'empêcher la petite de sauter?
Habituellement, elle s'interdisait d'entrer dans les pensées les plus profondes de ses patients lors des séances, considérant la vie privée comme sacrée et que cela avançait mieux quand les gens exprimaient eux même leurs angoisses...
Peut être aurait elle du déroger à la règle cette fois-ci?


S'éloignant du terrain de jeu des plus jeunes élèves de l'Institut, elle se mit à marcher doucement vers l'orée de la forêt , essayant d'évacuer à grand renforts de techniques de respirations, le stress accumulé et l'angoisse qui lui étreignait le cœur ...
Emma devait absolument se calmer. Ce n'était pas fini, la jeune femme avait une dernière personne à voir.
En effet, une jeune fille avait intégré l'école quelque jours plus tôt et de coutume, une courte entrevue avec Emma était prévue.
Rien de bien conventionnel puisque cela n'engageait à rien mais une manière de faire comprendre le fonctionnement de l'enceinte et de savoir à qui s'adresser en cas de pépin.
La jeune blonde avait proposé cela au professeur xavier en plus de son temps partiel de prof car elle avait remarqué que certains élèves avaient du mal à s'acclimater à l'ambiance de l'école par rapport à leur vie d'avant.

S'asseyant à même le sol, les jambes croisés, Emma consulta rapidement la petite fiche sur la jeune fille qu'elle avait coincé dans son calepin.
Déracinée ...?
Difficile à dire, mais le fait qu'elle découvre le continent américain n'allait pas forcément faciliter l'arrivée de la jeune asiatique.

" Oh et puis je verrais bien comment ça va se passer ... inutile de tirer des conclusions hâtives " marmonna-t' elle.

*J'ai juste pas envie d'un huître aujourd'hui, j'ai ma dose...* continua-t' elle pour elle-même.

Pendant qu'elle discourait avec son propre esprit, Emma vit du coin de l'œil une silhouette brune qui arrivait dans sa direction, comme dansant sur un nuage.
Fine, légère, la jeune fille devait être la fameuse nouvelle arrivante.
Repoussant l'idée de se lever, la jeune femme attendit que Sayo vienne de son propre gré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   Mer 17 Juin - 9:03

Il est étrange de voir comme certains jours le temps passe vite et comme d’autre il passe si lentement. Et d’autre ou le temps semble s’écouler comme si il voulait rejoindre l’infini, trop vite, tout va trop vite, la jeune femme a l’impression de sombrer dans un tourbillon de folie… Mais elle tient bon, elle le doit pour ceux qui son mort, pour eux elle doit encore vivre… Elle n’a jamais connu ce qu’était la normalité, d’ailleurs qu’est ce qu’être normale… Mutante et aveugle, cela l’a toujours poursuivie, mais jamais elle n’a regretter d’être ce qu’elle était, parce qu’elle était comme cela par la volonté de quelque chose de quelqu’un… Elle ne sait pas trop mais cela ne lui fait pas peur… La vie est bien trop belle que pour s’en faire…

Comme tous les matins la jeune femme a prit soin de s’occuper d’elle, de passer un kimono parce qu’elle n’a pas autre chose, encore une chose dans ce pays qui la différencie des autres, enfin c’est pas très grave, le kimono qu’elle a choisit aujourd’hui est assez sombre, avec de belle fleur rouge, même si elle ne les voit pas elle le sait…
Descendre avec les autres, et surtout les écouter, tout semble si différent, que son ancienne vie, ça bruisse autour d’elle, ça crie ça courts, est-ce que les américains ne savent pas se contrôler… Pourtant cette activité lui plait bien, elle s’y sent a l’aise… En fait les enfants du monde entier ne sont pas si différents…

Bien qu’elle aille un peu de mal pour les cours, tous semblent bien se passer, il faut dire que la jeune femme a un caractères des plus facile, il lui en fallait peu pour qu’elle sourire, enfin en apparence, parce qu’au fond de son cœur, la douleur vibrait, lui donnant envie de faire couler des larmes qu’elle savait ne jamais pouvoir laisser tomber, parce que son corps ne les produisait plus.

Bon a présent elle a rendez-vous avec un des professeurs… Dans le jardin drôle d’endroit mais c’est tant mieux, parce qu’elle se sent a sa place dans le jardin… Une main sur l’échine de Kenage, son berger allemand, et la jeune femme avance dans les couloirs de l’institut, elle n’a pas besoin de guide, l’appelle de la nature est très forte pour elle…. Enfin elle pose un pied dans l’herbe, c’est un plaisir pour elle, parce qu’ici elle peut voir, elle voit se dessiner le dessin du jardin, elle sait même qu’il y a quelqu’un pas loin..

D’un pas tranquille, elle s’avance vers la personne assise, elle ne sait pas trop qui elle est, mais comme il n’y a qu’elle dans le jardin, ça doit être la dame qu’elle doit voir… Arrivée prés du professeur, la jeune femme s’inclina doucement, profondément, un salut qu’elle fait toujours.


« Ohayo Frost-Sensei… Je suis Sayo Masshiro, enchantée de vous connaître. »


Doucement se redresser avant de s’asseoir, a genoux comme toujours, un sourire tranquille aux lèvres, et le dos bien droit, Kenage a simplement jeter un coup d’œil au professeur avant de chercher quelque chose dans les buisson alentours…
Penchant la tête sur le coté, la jeune japonaise reprit la paroles…


« Vous m’aviez bien demander de venir n’est pas.. Je ne me suis pas égarée ? »

Égarée a la place de trompé, logique, qu’elle se trompe puisque l’anglais n’est pas sa langue natal, pourtant elle ne le parle pas trop mal, même si son accent est assez fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 15/06/2009
Age du personnage : 35
Lieu de résidence : Institut xavier, appartement new york
Emploi : psy'

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   Mer 17 Juin - 11:56

"Ohayo Sayo-san, c'est bien moi, enchantée de te rencontrer mais appelle moi Emma, c'est plus simple et moins embarrassant pour moi.Rassures-toi ce n'est pas du non-respect envers moi, c'est simplement plus pratique, même si je me doute que pour toi, ça sera une habitude difficile à tenir ... "

Courtoise, polie, elle a de sacrés manières la petite...
La jeune prof lui prit doucement la main pour lui faire sentir son sourire dans son esprit, tout doucement pour ne pas la brusquer.
Bien que le contact physique ne soit pas nécessaire pour entrer dans l'esprit de Sayo, la jeune femme pensait que c'était une manière moins brutale d'amener la chose.
Elle en avait profité pour jeter un coup d'œil dans l'esprit de son vis à vis.

Excitation mêlée d'appréhension, calme, et aussi bien être dû surement à l'environnement ...

Emma s'arrêta là, jugeant qu'elle n'avait pour le moment rien besoin de savoir de plus. Elle savait se faire parfois si discrète que les gens qui n'étaient pas habitués à son pouvoir ne se rendaient même pas compte que la jeune femme était dans leur esprit, tout juste une petite gène mais non identifiable ...

Elle regarda longuement les yeux fixes de Sayo et reprit:

" Je t'ai fait venir ici, tout simplement pour savoir comment se passe les cours pour toi, ton arrivée ici. C'est une petit passage pour les nouveaux étudiants, s'ils acceptent la rencontre bien sur
*sourire*
Bref savoir comment tu te sens et me poser des questions sur le fonctionnement de l'institut, ton pouvoir ou le mien ou bien je sais pas moi .... "


La fatigue d'Emma ne facilitait pas son explication, et craignant que la jeune asiatique n'est pas parfaitement compris ce qu'elle attendait, elle hésita à lui ré expliquer mais se ravisa voyant Sayo réfléchir...
Sa façon de présenter les choses aujourd'hui était un rien catastrophique d'autant plus que le silence de la jeune fille mettait mal à l'aise la jeune femme qui attendait néanmoins calmement la ou les réponses de la jeune mutante tout autant que ces questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   Mer 17 Juin - 17:52

Un instant la jeune femme fronça les sourcil, absolument pas habituée a ce qu’on la touche, dans son pays d’origine, les gens ne se touchait pas vraiment, les distance était aussi plus grande que celle d’ici, mais elle garda le sourire simplement parce qu’elle savait que la jeune femme ne lui voulait pas de mal et en plus elle avait les main douce donc cela allait.
Tiens elle connaît cette sensation c’est la même que celle quelle ressentait quand Maître Chen cherchait quelque chose dans son esprit, quelque chose qu’elle ne voulait pas lui dire… Bref cela ne troubla pas plus que cela la jeune femme de sentir une autre présence dans son esprit… Tant qu’elle ne fouillait pas trop loin.

Comment cela se passait pour elle, c’est pas facile a dire, surtout pas facile a décrire… Sur le visage de la jeune femme se lisait un petit sourire chaleureux, ne pas perdre le sourire, ne pas avoir trop peur… est-ce qu’elle pouvait librement parler a cette femme, elle ne savait pas vraiment.
Penchant la tête sur le coté, la jeune asiatique semble longuement réfléchir, non pas pour mettre la dame mal a l’aise mais seulement pour réussir a trouver ces mots…


« Vous savez Sensei, je suis heureuse d’être ici… Enfin en partie jusqu'à il y a un peu plus de six mois je vivais dans une communauté un peu comme celle ci… Maitre Chen, l’homme qui avait construit ce temple accueillait les gens comme nous… Chez moi comme ici les gens comme moi son poursuivit… Si je suis ici c’est parce que le temple a été détruit… Presque tout les adulte on été détruit, tuer sans aucun pitié et maître Chen aussi… »


Sur le visage de la jeune asiatique, le sourire avait fait place a la douleur et a la tristesse, pourtant pas une larme ne coulait le long de ces joues, simplement parce qu’elle ne le pouvait pas…


« Je suis venue ici parce que je savais qu’on m’y accueillerait bien… Pourtant j’ai encore le cœur lourd, je n’ai pas fini mon deuil… Ca doit vous étonne n’est pas que je ne pleure pas… C’est simplement que je ne peux pas, les larmes ne coule jamais de mes yeux. »

La voix de la jeune femme était rauque, basse, porteuse de beaucoup de tristesse, et pourtant elle faisait preuve d’une certaine force de caractère, si un instant ces épaules c’était voûté, elle les redressait maintenant, levant son regard mort vers la jeune femme, redressant le menton…

« Vos don, ils sont télépathique si je ne me trompe pas, j’ai sentit votre présence dans mon esprit.. Les miens on avoir avec la terre… C’est pour cela que je me sens si bien ici… D’ailleurs qu’elle est votre fleur préférée ?»

Drôle de question n’est pas mais bon c’est comme cela, elle en sait pas si elle a répondus au question du professeur, mais c’est comme cela, elle a dit ce qu’elle pensait pouvoir dire, la tristesse, il faut qu’elle la surmonte, seule, ou avec l’aide de quelqu’un elle ne sait pas trop, mais elle le sait elle ne peut pleurer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 15/06/2009
Age du personnage : 35
Lieu de résidence : Institut xavier, appartement new york
Emploi : psy'

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   Ven 19 Juin - 12:26

Des larmes silencieuses
coulent de son cœur ensanglanté...


Le sourire quelque peu crispé fit hésiter Emma sur son initiative de lui prendre la main. Mais elle décida de ne pas bouger de peur de déstabiliser encore plus la jeune fille.
Attendant qu'elle trouve ses mots, la jeune blonde étudiait attentivement le visage de Sayo. Ses yeux aux pupilles fixes ne transmettait nul sentiment mais ses froncements de sourcils, le fait qu'elle se pince légèrement les lèvres indiquait très bien qu'elle s'apprêtait à dire quelque chose de pénible pour elle, ce qui se confirma quand la jeune asiatique raconta à Emma les circonstances de sa venue à l'institut.
Grimaçant intérieurement au cours du récit, la télépathe n'en fut pas non plus surprise. Nombreux des élèves qui avaient fait de l'institut Xavier leur foyer avaient été persécuté par les mouvements radicaux anti-mutants, rejetés par leur famille et poursuivis, entrainant des ennuis à leurs amis et parfois la mort avec eux....
Les larmes ne coulaient pas des yeux noirs de Sayo, mais Emma pouvait sentir que son cœur pleurait. L'empathie n'était pas un don à proprement parlé chez elle, mais suivre le cours des pensées de quelqu'un tout en observant les traits visibles de celles-ci sur son visage, rendait la jeune femme encore plus proche des sentiments de la personne.
Le cœur de la jeune asiatique était saigné à blanc et la douleur de la plaie béante de la perte de ses amies et son mentor frappa de plein fouet Emma.

La jeune prof n'en montra rien, fit un vague sourire et répondit chaleureusement à la remarque de la jeune fille sur ses larmes.

" Je suis désolée de tout ce qui c'est passé... Les larmes ne sont pas obligatoires pour montrer sa peine. Certains les expriment plus facilement que d'autres c'est tout... Ne te sens pas dénuée de sentiments à cause cela. Si cela peut te rassurer, ce sont souvent les gens qui s'expriment le moins et qui souffrent le plus ..."

Reprenant sa respiration, Emma continua en chuchotant presque.

" Le deuil... c'est long. Le temps atténuera peu à peu la souffrance.
Oui je sais c'est bien une phrase toute faite ça, la peine ne s'efface jamais vraiment. C'est juste que l'on parvient à y penser s'en réouvrir la plaie de notre cœur et dans un certain sens prendre du recul..."


La jeune femme ne pipa pas un mot de sa propre expérience, elle était là pour sayo, même si transparaissait dans sa voix une note de tristesse.
Secouant la tête pour ne pas se confondre intérieurement et mêler sa propre histoire à celle de la jeune asiatique, ignorant l'effet de miroir sur ses sentiments, Emma prit un ton plus léger et répondit à la question de la jeune fille.

" J'espère que tu n'as pas pris mon intrusion légère dans ton esprit comme une violation. Je le fais parfois sans m'en rendre compte, c'est un peu comme un réflexe et parfois même c'est que l'esprit de l'autre personne est tellement présent...
Bref, je voulais uniquement te mettre à l'aise et te rassurer. Je suis capable d'insuffler un sentiment ou une impression à quelqu'un, mais rassures toi ! je ne le fais jamais contre les x-men..."

dit-elle se mordant la langue, souriant d'un air gênée mais laissa toujours le loisir à Sayo de percevoir par la pensée l'expression de son visage.

* Et zut , là c'etait pas vraiment fin ma vieille ! tu vas cafouiller !*

Tu peux m'en dire plus sur ton rapport à la terre ?
Hum... et pour répondre à ta question. Ma fleur préférée.. je dirais la Pensée. Et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   Lun 22 Juin - 10:50

Les larmes qui coulent silencieusement dans son cœur son aussi douloureuse que celle qui pourrais couler sur ces joues, mais elle sait que si elle se contemple, si elle les laisse couler, un jours elle noierons son âme… Elle se perdra dans la mer de larme… Oui les larmes ne sont pas obligatoire, mais elle aimerais tant pleurer , juste pour pouvoir se soulager, elle ne savait pas non plus comment hurler sa douleur, alors elle préférais faire comme si elle n’existait pas… Pour pleurer toute seule , ou faire pleurer la nature un jour… Un petit sourire timide naquit sur les lèvres de la jeune femme , le professeur avait raison, ce n’est pas parce qu’elle ne pleurait pas qu’elle n’éprouvait rien… Penchant la tête sur le coté, la jeune asiatique avait comme l’impression que la jeune femme parlait d’elle, d’une expérience déjà vécue… Si elle n’avait jamais penser qu’elle était la seule a souffrire, elle se rendait compte a présent que tous ou presque portait une certaine souffrance en eux…

Elle savait aussi que jamais la peine ne s’effacera pourtant elle le sait, mais qu’elle importance, c’est tant mieux, si elle oubliait sa peine, cela veut dire qu’elle les oublierait, elle sera heureuse, quand elle pourra parler des autres sans éclater en sanglot, ou sans ressentir la douleur ravager son corps….


« Ne vous inquiéter pas… J’ai l’habitude.. Et puis je sais, que vous n’irez pas la ou je ne veux pas que vous alliez… »


Ca devait être un don très lourd d’entendre, et de ressentir les pensées des autres, jamais elle n’avait envier ceux qui possédaient ce don, on devait se perdre des fois, oublier qui l’on était, oublier que l’on pouvait être seule… Déjà qu’elle avait l’impression de devenir folle, quand elle se retrouvait dans un endroit ou la nature était blessée, des fois elle avait l’impression d’entendre la souffrance de tous les plantes de la terre, de l’entendre crier sa douleur… Les hommes la blessait, pourtant jamais la terre ne leur refusait vraiment ces bien fait…

Doucement la jeune femme posa la main sur le sol, se concentrant légèrement, elle fit pousser quelque pensée, des fleurs pleinement épanouies, douce, aux pétales parfait… Ce qui la fit sourire, elle aimait son don, un ami précieux qui jamais ne l’avait jamais quitter.


« J’aime toutes les plantes, toutes les fleurs… Je ne sais pas trop comment expliquer mon don… Je suis relier à la terre, quand je suis loin d’elle je me sens mal, je suis perdus… Je peux faire pousser n’importe qu’elle fleur, n’importe qu’elle plante.. Bien que les arbres soient encore en dehors de ma portée… Mais avec eux… Je peux parler, entre en eux… »

La jeune femme se mordit un instant les lèvres, cherchant comment expliquer le reste, comment expliquer tout ce qu’elle ressentait… Tous ce qu’elle faisait quand elle était dans la forêt…

« Vous savez je n’ai pas besoin de manger comme vous… Quand je me sent faible je viens dans un endroit comme cela, et je prend l’énergie des plantes… Comme eux j’ai besoin de soleil et d’espace… Quand je suis dans un lieu comme ce jardin ou la foret, je n’ai pas besoin de mes yeux pour voir… Les plantes me protège… Maître Chen m’a dit que j’était née deux fois, un fois d’un être humaine, et une deuxième fois d’un arbre. »

La jeune femme sourit un peu plus fort elle savait que ce qu’elle avait dit en dernier était étrange, mais elle était étrange, doucement elle sentit kenage venir se coucher prés d’elle, sa tête sur ces genoux comme souvent, alors doucement elle laissa ces doigts venir caresser son pelage, elle l’aimait beaucoup se chien… Elle se sentait bien a cet endroit, parler lui plaisait aussi, parce qu’elle pouvait mettre au clair certaine petite chose…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 15/06/2009
Age du personnage : 35
Lieu de résidence : Institut xavier, appartement new york
Emploi : psy'

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   Mer 24 Juin - 20:21

Après avoir rassurer la jeune femme sur le fait de s'introduire dans son esprit, Sayo posa délicatement une main sur le sol et un halo se forma suivit de petites pensées mauves.
Emma ouvrit de grand yeux, émerveillée. Retour à l'enfance non, mais elle était émue du cadeau de la jeune fille et trouvait son don d'une beauté déconcertante.
Elle passa doucement sa paume sur les fleurs ressentant la fraicheur et la vitalité de leurs pétales.

"c'est magnifique ..." murmura t-elle, certaine que Sayo l'entendait.

Elle expliqua ensuite à Emma en quoi consistait plus profondément son don, notamment sa relation avec la nature elle-même et la façon dont celle-ci la nourrissait.
Étrange... déroutant également mais cela éveilla la curiosité de la blonde qui se retint de poser trop de questions à la fois.

" Jolie expression ! c'est déroutant mais compréhensif vu l'intensité de ton don. Je ne sais pas comment le dire mais ... c'est comme si je ressentais ton don dans les moindres pores de ta peau. Au final peut être es-tu devenue une part de la Nature elle-même ? ...
Remarque... ça doit surement troubler tes camarades au niveau de ton régime alimentaire non ? tu n'as pas de soucis avec eux au moins ?
Dis moi, est ce que tu peux créer de telles plantes ou te servir de ton don dans une ville , ou un endroit fait de béton ? "


Son don relevait-il de la création pure ou avait -elle besoin systématiquement d'une matière afin de la faire évoluer au rythme de sa volonté ?
Et de même, est ce que son don qui lui offrait une relation quasi exclusive avec la Nature ne la coupait pas un peu du monde humain ?
beaucoup de question qui trottaient dans la tête de la télépathe mais qu'elle taisait consciemment, ne voulant pas brusquer la jeune fille, n'y avoir l'air de lui faire passer un interrogatoire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   Jeu 16 Juil - 20:11

Oui c’était magnifique, elle ne voyait pas comme les autres, mais son don lui permettais de voir a peu prés, elle connaissait la beauté de chaque plante, la douceur du moindre de leur pétale, de la plus petite feuille qui les couvrait, et elle aimait son don passionnément, a la folie, sans lui elle ne serait plus rien.

« Vous savez ce n’est pas une expression… Je suis née il y a plus de cinquante ans si je ne me trompe pas… Mes parents était dans l’armée, il était scientifique, mais il avait peur qu’on s’en prenne a moi alors il se sont enfui, mais on les a rattraper, mon père m’a percher sur un arbre, sous l’effet de la peur j’ai… fusionner avec l’arbre, ce n’est qu’un coup de foudre qui m’a fait renaître, ouvrant mon arbre en deux… C’est cela aussi qui m’a rendus aveugle. »

Elle savait que son histoire était un peu étrange, mais elle le racontait avec un tel détachement qu’on ne peut pas dire que cela la choque vraiment. Non elle n’était pas choquée cela remontait a si loin, tous ce qu’elle vient de raconter est pour elle comme une histoire qui ne lui est pas arrivée, pas vraiment…

« Je ne sais pas ce que les autres pensent, quand je suis en société je mange un peu, on me dit juste que j’ai un appétit d’oiseau. Mais je n’ai pas de problème, en fait rien ne peut vraiment m’énerver… Parce ce qu’il dise n’est pas toujours réfléchit et si c’est fait pour blesser, alors il ne vaille pas la peine. »

Oui la jeune japonaise parle beaucoup, mais tous les questions que pose la jeune femme pouvait être réfléchie et surtout il fallait y répondre, c’était simplement comme cela que cela se passait, elle aimait bien parler en plus.. Alors rien ne la gênait vraiment.

« Je peu créer des plantes sur le béton, c’est difficile mais j’y arrive, il y a presque toujours du pollen, sur les surfaces, cela me suffit pour faire pousser les plantes, je peux facilement modifier les graines pour les transformer en n’importe qu’elle plante.. Mais il est vrai que je préfère de loin le sol naturel… Un autre avantage de mon don est que je résiste tout le poison naturel… je sais que je n’ai pas encore découvert toutes ces facettes, mais la recherche me plait vraiment… Pourtant je dois me méfier, si je m’épuise de trop, mon apparence change…»

La jeune femme ferma un instant ces yeux aveugle, laissant la douceur de la nature envahir son corps, elle la sentait, doucement prendre toute la place, sous les yeux de la jeune femme, elle laissa ces cheveux virer au vert, prendre la forme de petit feuille sa peau se craquela doucement, comme pour prendre l’apparence d’une écorces d’arbre, personnellement la jeune femme aima cette apparence, mais les gens un peu moins… Quand elle ouvrit ces yeux, il brillait de pouvoir, d’un vert profond, naturel, oui elle était en osmose avec son don…


« Je ressemble un peu a cela quand je manque d’énergie en un peu plus flétri, le tatouage sur mon dos est un indicateur aussi… Quand il aura envahi mon corps, alors je retournerais à la nature… Mais vous savez cela ne me fait pas peur.. J’aime mon don, plus que tout. C’est pour cela que je suis si heureuse d’être ici. »

De nouveau la jeune femme sourit, un sourire étrange, venu du fond du cœur, mais avec son apparence actuelle c’est un peu étrange, mais très joli n’est pas. Enfin elle le trouvait…

[désolée du temps de réponse]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 15/06/2009
Age du personnage : 35
Lieu de résidence : Institut xavier, appartement new york
Emploi : psy'

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   Sam 18 Juil - 13:40

L'histoire de la naissance troubla la télépathe. Vérité mystérieuse ou poésie, elle décida pourtant d'accepter sans contrepartie la version de la jeune femme. Après tout, elle avait vu tant de choses que l'on disait improbables arrivés que cela aurait pu être possible. Le détachement dont faisait preuve Sayo était une marque manifeste de distance entre le récit de sa vie et son existence telle qu'elle se concevait. Comme si ce n'était pas vraiment à elle que cela était arrivé. Réaction presque normale quand on reçoit un peu trop de chocs émotionnels d'un coup. Emma acquiesça donc en silence et laissa continuer la jeune fille prise d'un besoin de parler, tel que les mots sortaient naturellement de sa bouche comme une cascade trop longtemps retenue. Peut-être n'avait-elle pas vraiment l'ocasion d'en parler et se dévoiler ainsi étonnait fortement la psychologue en Emma. En général, les mutants ne parlaient pas aussi ouvertement de leur pouvoir, soit par pudeur, déni ou encore parce qu'ils estiment que ce pouvoir ne fait pas parti d'eux. L'acceptation complête de son don par Sayo expliquait la fusion qu'elle était capable d'opérer entre son envellope corporelle et la nature. Emma laissa finir la jeune fille et sourit même quand celle-ci put lui montrer le niveau de fusion qu'elle était capable d'atteindre. Joli en effet, étrange certes mais d'une beauté que la jeune femme n'était même pas sure de comprendre totalement.
La relation entre Sayo et le milieu naturel offrait des possibilité presque quasi infinies, bien que la jeune femme soupçonne que le danger pour la jeune nippone soit légèrement plus grand que ce qu'elle-même disait.
La télépathe rendit son sourire par l'esprit à Sayo, prit une légère inspiration et reprit la parole:

" Ton don est magnifique, vraiment et je vois que tu le maîtrise drôlement bien pour quelqu'un de ton âge. Habituellement, il faut quand même pas mal de temps pour comprendre et accepter son pouvoir. Je te racontes pas mes déboires avec la télépathie au début ..."

Rire cristallin mais avec une tonalité presque involontaire de tristesse. Il avait fallu plus d'un an pour qu'Emma puisse réussir à fermer son esprit aux gens qui l'entouraient et que les migraines incéssantes cessent...
Et encore, ceci était la part soft de son pouvoir, elle ne tenait pas à s'en remémorer plus, sachant qu'elle ne maitriserait pas forcément l'impact de ces souvenirs et cela risquait de transparaître dans le lien mental établi avec Sayo.

" J'espère en tout cas, que tu vas te plaire ici... On prône la tolérance mais c'est un concept parfois difficile à comprendre pour certaines personnes...Je ne suis bien sur pas capable d'éffectuer des miracles mais si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites surtout pas. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayo Masshiro

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/06/2009
Age du personnage : 28
Lieu de résidence : institut
Emploi : jardiniére

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   Lun 20 Juil - 10:24

Accepté son don, jamais la jeune n’y avait réfléchît, elle l’avait accepter tous simplement, il faisait partie d’elle, et elle savait qu’elle était aussi normale que n’importe qu’elle jeune personne, qu’elle n’était pas un monstre, elle était juste quelqu’un de spécial, qui savait qu’elle était son destin, elle savait a peu prés le chemin qu’elle devait suivre, elle savait ou elle allait arriver, pas comme ces humains qui désire toujours quelque chose d’autre, elle ne désirait rien de plus que ce qu’elle avait… Depuis longtemps, elle avait accepter toute les danger de son don, elle avait apprit a faire avec, savoir ces limites était un pas en avant.. Ne pas les connaître est dangereux. Maîtriser, elle ne maîtrise pas vraiment, elle ne fait qu’un avec la nature, c’est différents, non elle ne maîtrise pas, c’est juste la nature qui lui offre son aide… Doucement la jeune femme reprit son apparences humaines, très lentement, c’était toujours plus dure dans se sens la..

« J’ai eu le temps pour m’habituée… Mais j’ai encore des ratés… Par exemple je ne supporte pas me trouver dans un camp de bûcherons…Je m’evanui a chaque fois, j’ai encore des crises en entendons la souffrance des plantes.. La terre hurle sans cesse, maltraitée par ceux qui veuillent lui soutirer de plus en plus de chose. »

Doucement la jeune femme posa sa main sur celle de la jeune femme, il n’était pas facile de lui cacher les sentiments que l’on éprouvait, le moindre tremblement dans la voix elle l’entendais, plus sensible au intonation que les autre… Elle pouvait comprend la douleur des télépathe, un de ces compagnons de chambre était télépathe, et il souffrait de rester au milieu des gens… Tous ce qu’elle pouvait faire pour lui, c’est le prendre contre elle et de ne plus penser, en fait si elle pensait, mais a la nature, souvent elle arrivait a l’endormir.. Mais a présent il était mort… Doucement elle secoua la tête chassant ces souvenirs, elle y pensera plus tard bien plus tard, quand la douleur sera moins douloureuse.

« Je n’ai pas peur de l’intolérances… Ceux qui voudrons me faire du mal… Tomberons sur un os.. Je vous remercies, mais je ne sais pas si j’aurais facile de demander quelque chose, j’ai l’habitude de me débrouiller seul. »

Oui il tomberons sur un os, la jeune femme pouvait devenir aussi impassible qu’un statue de marbre, ou alors éclater dans des colère destructrices… Elle savait qu’elle pouvait peur, même si son air d’ange ne prêtait pas a la destruction…

« Si un jours vous voulez trouvez un peu de paix, venez me voir, je ferais pousser un jardin pour apaiser l’âme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 15/06/2009
Age du personnage : 35
Lieu de résidence : Institut xavier, appartement new york
Emploi : psy'

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: a   Lun 27 Juil - 15:39

La jeune fille semblait comprendre bien plus qu'elle ne le disait, la douleur qu'avait pu éprouver Emma durant la découverte de ses pouvoirs, une vision éphémère passa dans l'esprit de la jeune femme qui vit alors une chambre sombre et Sayo enlaçant un jeune homme qui se tenait la tête entre les mains, la bouche entrouverte en un cri de douleur muet.
La télépathe se doutait que la jeune fille avait du connaître une personne possédant les mêmes facultés qu'elle-même, mais n'en dit pas un mot. Les souvenirs sont parfois bien plus cruels à revivre que le moment lui-même, car la prise de recul fait que nous en savons plus sur la situation passée, et l'on se demande continuellement ce que ce serait passé si on avait agis autrement...
De plus, Sayo semblait beaucoup plus forte que son air juvénile pouvait le faire penser, une âme de fer dans un gant de velours. Dangereuse n'était peut-être pas le bon terme, mais Emma se doutait qu'après ce petit aperçu des pouvoirs de la jeune fille, la nipponne était capable de bien plus et aussi dans le sens agréssif.
Du respect, elle éprouvait du respect pour la jeune fille; après ce qu'elle avait vécu et malgré les blessures qui n'étaient pas encore "cicatrisées" Sayo avait réussi à se forger une véritable personnalité tout en demi-teinte mais volontaire derrière son visage d'ange inoffensif.
Prenant délicatement dans sa main les doigts de la jeune aveugle, elle lui insuffla un sentiment de sécurité, de chaleur par la pensée.
Oui Emma était également capable de donner des sensations mentales, de calmer ou bien au contraire d'énerver,de créer la peur de faire naître un malaise qui n'existait pas au départ ou même torturer quelqu'un par la pensée;effrayant certes,mais bien utile pour calmer des terreurs nocturnes ou effrayer ses ennemis sans avoir besoin de combattre.
Elle n'osait pas l'avouer, mais la dernière phrase de Sayo l'avait touchée au plus profond de son cœur, comme si soudain son âme était mise à nu devant le regard opaque de la jeune fille. La télépathe mesurait la sensibilité acquise par la nipponne, tout en se calmant, par rapport aux craintes que la jeune fille puisse voir des choses, dont il valait mieux qu'elle ne saches rien...
Malgré tout, elle sourit et répondit doucement.

"Merci infiniment, c'est très touchant ...J'ai eu l'orgueil de me croire à même de surmonter des situations, étant plus jeune, et je suis tombée de haut ... Je sais bien que demander de l'aide est une chose parfois très difficile à faire mais qui s'avère nécéssaire dans certains cas. Alors voila, si malgré ta volonté, ton indépendance et tes défenses tu n'arrives pas à quelque chose ou qu'il y a un problème, n'hésites pas et surtout n'en sois pas honteuse.
J'ai beaucoup apprécié discuter avec toi... tu es un hâvre de paix et de calme à toi toute seule !"

Emma ria sur ces derniers mots, le son s'élevant en une cascade de notes réspirant le soulagement et la joie, comme si la chape de béton qui lui tombait sur les épaules en cette fin de semaine plutôt lourde s'était évaporée d'un seul coup de vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions...[pv Sayo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions...[pv Sayo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comics d'Hier et d'aujourd'hui réflexions.
» Courtes réflexions sur Chostakovich
» [Jouhandeau, Marcel] Réflexions sur la vie et le bonheur
» Parution : "Les réflexions d'une hôtesse de caisse"
» Réflexions sur les anges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Rpg :: Extérieurs :: Parc-
Sauter vers: