AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RENDEZ VOUS SUR
 X-MEN FIRST CLASS RPG

Partagez | 
 

 Syrianna Burrows

Aller en bas 
AuteurMessage
Syrianna Burrows
[ x ] Angel Or Devil ? | Admin
avatar

Messages : 362
Date d'inscription : 29/04/2009
Age du personnage : 180
Lieu de résidence : Everywhere...
Emploi : Inpectrice à la Criminelle - Prof de Défense à l'Institut

What Esle About Me ?
Relationships :
Santé:
100/100  (100/100)
To Do List:

MessageSujet: Syrianna Burrows   Sam 23 Mai - 15:50

« Identité.




"Sachez le, cette créature est porteuse de mort éternelle.
Elle n'a pas faim.
Elle ne dors jamais.
Et rien ne l'arrêtera jamais."


    « Nom de code; The Huntress
    « Noms, prénoms; Syrianna Serenity Burrows
    « Âge, date de naissance ; Décembre 1837
    « Profession; Agent dormant pour la CIA / Prof de Défense à l'Institut Charles Xavier.
    « Camp; X-Men
    « Dons;

    >> Mutation Classique:


    -Régénération Celullaire: Comme Logan ou Victor, Syrianna possède la faculté de s'auto régénérer, ce qui signifie que dès qu'elle se blesse, la cicatrisation est rapide et automatique. Il y a également dans cette partie, le facteur anti vieillissement qui fait qu'elle garde toujours la même tête.

    -Téléportation: La jeune femme peut se déplacer avec la téléportation, aller d'un endroit à un autre sans aucune limite et contrairement à d'autres mutants, elle ne laisse aucun trace derrière elle. Pas de bruit, pas d'odeur, pas de fumée...

    -Agilité & Dextérité: Très utile dans le maniement des armes, ce qui fait d'elle un adversaire corriace. C'est un savant mélange de Wade Wilson et de l'Agent Zéro. Quand elle utilise une arme (n'importe laquelle même ce qui à l'origine n'est pas censé être une arme), elle fait toujours mouche, alors mieux vaut pas se trouver sur son chemin.

    >> Evolution Particulière:


    -Le Souffle: Rien à voir avec la respiration, je préviens de suite. Disons que c'est quelque chose qui ne se contrôle pas vraiment et qui fait son apparition lorsque Syrianna est méga énervée, quand elle a la rage, la haine et qu'elle fait un massacre. Ca se manifeste dans un premier temps par la coloration de ses iris qui passent du gris-vert au bleu saphir avant de l'entourer complètement et de semble-t-il décupler ses dons et ses capacités physique (elle se téléporte plus vite, frappe plus fort, repousse son seuil de douleur...). Personne ne sait vraiment ce que c'est y compris le Professeur qui préfère émettre l'hypothèse de l'Evolution de la Mutation classique.


« Caractère.


    Syrianna est une jeune femme plutôt froide avec ceux qui ont une forte tendance à l'agacer et aussi avec ceux qui tenteraient de se rapprocher un peu trop d'elle. D'ailleurs elle n'est pas du genre à se lier avec le premier venu. Il faut d'abord mériter sa confiance avant d'envisager de faire partie de ses quelques relations qui se comptent probablement sur les dix doigts grands maximum. C'est une jeune femme qui préfère rester seule plutôt que d'attirer les ennuis sur ceux qui l'accompagnent, parce que les ennuis, elle les attire comme un véritable aimant. C'est cependant ce qui fait sa marque de fabrique. Syrianna adore la baston et n'hésite pas à s'en mêler si nécessaire. Elle est capable de créer des émeutes juste pour s'amuser un peu. S'il n'y a pas de danger, ça n'a aucun intérêt pour elle. Comme elle le dit si bien, c'est la douleur et le sang qui la font vivre. Attention, ne vous méprenez cependant pas. Syrianna n'est pas une bête sanguinaire qui aurait du mal à se contrôler à la manière d'un certain Victor Creed... Syrianna sait être extrêmemment calme, à la limite de la zen attitude mais y a des fois où quand ça part, mieux vaut pas se trouver sur son chemin.
    La jeune femme n'est pas associale, du genre ultra hermite bien caché au fond de sa grotte. Comme n'importe quelle fille, elle adore sortir, faire la fiesta, boire de l'alcool et parfois de temps à autres sortir avec un homme, mais pas de relation durable. Elle évite de s'attacher au genre humain pour que personne ne souffre ou ne perde bêtement la vie qu'elle a d'éternelle.
    Quand tout va bien, c'est une jeune femme ouverte qui sait écouter les autres. Elle sait très bien garder les secrets et encaisse très bien les pires choses de la vie voire un peu trop. Derrière ce blindage qu'elle s'est fabriqué (probablement plus épais que les portes de la voiture présidentielle d'Obama), se cache également une jeune femme brisée par un passé exécrable et sombre qu'elle traine comme un véritable boulet.


«Physique.


    Syrianna est une jeune femme très belle. Elle fait partie de celles qui ont, comme le disent pas mal d'hommes, ce qu'il faut où il faut mais sans excès. Tout est absolument naturel car elle n'est pas très fan du bistouri ou même du milieu médical et appelle même celles qui utilisent la chirurgie plastique "ces tarées de bimbos". Bref, passons. Elle a les cheveux châtains foncés et plutôt longs. Quand il y a trop d'humidité, ils se mettent en général à friser, ce qu'elle n'aime pas beaucoup parce que ça lui demande plus de soins et plus de temps que nécessaire, cependant il est hors de question de penser à couper cette jolie tignasse. Elle mesure un mètre soixante quinze et pèse cinquante cinq kilos environ. Bien que pourvu d'atouts quelque peu ravageurs quand ils sont mis en valeur, Syrianna dispose également d'une musculature d'athlète. Attention, ce n'est pas une body buildeuse et ce n'est pas Wolverine non plus ! Il y a quand même des limites à ne pas dépasser et Syrianna préfère rester féminine plutôt que de ressembler à un gros tas de muscles...et puis franchement ça serait pas ultra sexy. C'est une bonne sportive qui sait tenir la distance avec les autres mais sans pour autant en faire sa deuxième vie. Côté fringue, elle reste plutôt classique, enfin classique selon Syrianna Burrows. Vous ne la verrez probablement jamais en robe ou en jupe. Par contre, des pantalons en stretch, en cuir ou des jeans, elle en a un paquet. C'est une femme qui n'aime pas trop ce qui est voyant et gai. Sa garde robe se décline en deux couleurs princiaples, le rouge et le noir (exception faite de quelques débardeurs blancs). Et comme elle a des atouts ôtant les mettre en valeur, ce qui signifie qu'elle porte toujours des vêtements près du corps et avec des décolletés ravageurs. Ajoutez à cela des bottes aux pieds, toujours noires et toujours à talons sinon ça n'a aucun intérêt pour elle.
    Un dernier détail. Elle porte une veste en cuir noire dont elle ne sépare jamais ou pas souvent. Valeur sentimentale ou porte-bonheur, allez savoir. Notez deux choses qui font également partie intégrante de son look, elle porte ses plaques militaires autour du poignet droit, mélangée à un bandana noir et autour du cou, elle a une petite chaîne au bout de laquelle pend une balle de fusil de précision en adamantium.


« Histoire.


    Syrianna est née sur le sol américain à une époque dont elle ne garde qu'un seul souvenir, directeur de toute sa vie future. Son père était médecin et sa mère restait à la maison toute la journée pour autant qu'elle sache. Elle est fille unique du couple Burrows mais ne montre pas de particularité physique, signe éventuel de la présence du Gêne X dans son ADN. Petite fille tranquille, elle est déjà du genre à rester dans son coin plutôt que de s'amuser avec les autres enfants de son âge ou même de s'inventer un ami imaginaire. Bien sûr comme tous les autres, elle est très obéissante et ne fait pas de véritables bêtises. Elle est juste à part, dans son petit monde qu'elle semble voir d'un point de vue bien plus différent que ceux qui l'entourent.

    C'est par un après-midi ensoleillé, alors qu'elle rentre de l'école, qu'elle surprend l'inimaginable. Un inconnu dans sa maison, au sourire presque pervers et au regard de psychopathe est en train de s'en prendre à ses parents de façon plus que méticuleuse. Il profite de chaque mots qui sortent de leurs bouches, les regarde se vider peu à peu de leur sang, écoutent leurs vagues gémissements, leurs supplications jusqu'au dernier souffle qui pour la petite n'arrive que bien trop longtemps plus tard. Paralysée par la peur et traumtisée à jamais Syrianna restera plantée là, à la vue de tous y compris à celle de ce fou allié qui semble s'être bien amusé à proférer ce crime.

    C'est en prenant la fuite que le type décide de ne pas laisser de témoin derrière lui et puis trois c'est tellement mieux que deux...Il poignarde alors la jeune fille qui s'effondre dans une marre de sang, visage contre terre, sa vie vient de se terminer en un éclair. De nombreuses heures s'écoulent avant que l'improbable se passe. Une nouvelle bouffée d'air et voilà notre petite Syrianna de nouveau dans le monde des vivants, sans la moindre trace sur le ventre de ce qui aurait dû être sa propre fin. Mais elle ne cherche pas à comprendre ce phénomène, juste à regarder indéfiniment ses parents baignant dans tout ce sang rouge rubis à la légère odeur de rouille.

    Ce n'est que deux jours plus tard que le reste de la communauté à laquelle sa famille appratient découvre ce qui s'est passé mais aussi la jeune Burrows assise en tailleur fixant inlassablement ces deux corps sans vie. N'ayant aucune famille, elle est alors placée en institution dans l'attente d'être gentillment adoptée par une autre famille, mais cela n'arrivera jamais. Les jours passent, les familles potentielles également mais jamais on ne s'arrête devant celle qui a perdu ses parents tragiquement et qui ne dit plus un mot depuis.

    Seize longues années de silence avant que celle qui est devenue quasiment adulte ne décide de se faire la malle de cet enfer où la bouffe est infecte, où l'on vous regarde comme si vous aviez la peste, où les nuits sont ponctuées des pleurs et des cris de ses camarades de chambre. Elle s'enfuit de ce monde si glauque pour entrer dans ce monde de violence et de sang, celui qu'elle à cotoyé il y a déjà quelque temps maintenant. Pour elle rien de bien compliqué, puisque c'est lors d'un rhume qu'elle découvre son deuxième don, la téléportation (en éternuant plus exactement). Elle peut aller où elle veut, quand elle veut, emmener d'autres personnes avec elle, le tout sans laisser la moindre trace. Pas de bruit, pas de fumée, pas d'odeur, rien.

    Se faisant passer pour un homme, elle entrera plus tard dans l'histoire en faisant la guerre. D'abord celle de Césession, puis la Première et la Seconde Mondiale, ensuite le Vietnam, la Corée, le Cambodge et d'autres missions telles que Panama, Grenade, Tempête du Désert, Iran, Irak, Lybie, Afghanistan, Soudan, Darfour...etc où elle n'est plus obligée de cacher sa réelle identité de femme, l'armée étant devenue mixte. Son expérience la conduit au sein des meilleurs commandos d'élite et elle y apprend beaucoup de choses, mais cette perpétuelle violence et son goût pour le sang la poursuivent toujours.

    Aux vues de ses Etats de Services impressionnants (tout n'y est évidemment pas mentionné afin de préserver son statut de mutante), la CIA décide de recruter cette machine à tuer dans ses rangs. Bien entendu, Syrianna passe les tests haut la main et se voit investie d'un poste rare, elle devient Exécutrice et est chargée d'éliminer toute les menaces potentielles du Gouvernement Américain. Elle parcourt de nouveau le Monde et de temps à auutres fait quelques escales pour pauffiner ses acquis (c'est en Chine qu'elle apprendra à maîtriser pleinemnt sa téléportation pour aller toujours plus vite). Elle apprend divers arts-martiaux comme le Kick Boxing, la Boxe Thaïe ce qui fait d'elle une adversaire plus que redoutable en combat rapporoché. Elle apprend également le maniemment d'armes blanches (les katanas et l'épée à double tranchants) et perfectionne aisément ses talents avec les armes à feu (tirs de longue distance). Burrows est probablement l'une des seules à savoir donner de l'effet aux balles qu'elle tire pour les faire dévier légèrement, résultat de nombreux efforts et aussi de sa maîtrise de cette surcharge d'agilité et de dextérité.

    A cause de la nouvelle politique, la jeune femme se voit mise au placard des agents dormants. Elle retrouve donc une vie quasi normal, comme monsieur et madame tout le monde si on fait abstraction de ces trois dons qui lui ont été fortement bénéfiques lors de sa longue existence et qu'elle a su développer convenablement.

    C'est a New York, qu'elle rencontre le Professur Xavier qui lui demande de rejoindre son Ecole même si elle ne sembla pas vraiment avoir besoin de l'aide de qui que ce soit. Il veut simplement aider une brebis égarée à ne pas prendre les mauvaises décisions et tourner véritablement dans le camp avec lequel elle flirtait depuis si longtemps, le Mal. Bien sûr il y a des raisons que seul le Prof connait et qu'il évite de révéler, mais convaincue, Syrianna entre chez les X-Men.

    Les premières années, elle reste bien sage et enseigne à quelques élèves l'art et la manière de se défendre tout en les écoutant d'une oreille attentive pour mieux les conseiller ensuite mais au fil du temps, rester enfermée ne la tente plus beaucoup surtout en compagnie de personnes qui lui tapent dangerseuement sur le système et que je nommerais ici J et S (bah oui, il faut bien une ou deux personne à maudire).

    Avec l'accord de Charles, elle part alors en voyage et recrute quelques mutants pour l'école, des cas désespérés uniquement. Pour les autres, elle tente de résoudre elle même les problèmes, même si parfois en voulant faire le bien, elle retombe dans cette violence qui est devenue sa signature.

    Lorsqu'elle revient à l'Institut, elle croise le chemin de nouvelle têtes comme Malicia mais aussi Logan au passé plus que mystérieux. Entre eux deux, le courant passe plutôt bien. Chacun reste sur son territoire et ni l'un ni l'autre na la trouille de dire ce qu'il pense à voix haute. A l'Ecole ils doivent être les deux seuls à ne pas respecter cette règle qui se fait si souvent entendre, "ne pas tuer."


« Derrière l'écran.


    « Avatar; Angelina Jolie
    « Niveau de présence; Assez souvent étant donné que je suis au chômage....(Absente le dimanche et lundi)
    « Remarques; Présentation peut-être un peu complexe pour ceux qui n'ont pas l'habitude, sinon le reste est d'enfer

_________________

    Una loba en el armario
    Tiene ganas de salir
    Deja que se coma el barrio
    Antes de irte a dormir...
    Shakira — La Loba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http;//the-beautiful-time.forum-actif.net
 
Syrianna Burrows
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bust de Larry Burrows de chez life moniatures
» f430 challenge ... red bull
» Les versions civiles de nos héros
» PRISON BREAK : et si on s'évadait de Fox River?
» [1987] Taupes Mc Burrows

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Rpg :: It's OK!-
Sauter vers: